Blandine Faure, Auteur à Rénovation Décoration d'Intérieurs - Page 2 sur 3

Author Archives: Blandine Faure

Comment peindre un angle entre deux murs de couleur différente ?

septembre 1, 2015 Home staging : renover pour vendre, Techniques de décoration 0
Comment peindre un angle entre deux murs de couleur différente ?

La plupart d’entre nous utilisons le ruban adhésif pour pouvoir peindre facilement les angles. Mais parfois, cela n’est pas possible car la peinture d’un des murs n’est pas sèche ou votre mur est fragile. Alors si vous ne voulez pas risquez d’abîmer votre mur avec le ruban adhésif, voici la technique pour réussir à peindre parfaitement l’angle d’un mur.

Matériel nécessaire :

–          Deux murs séparés par un angle rentrant

–          De la peinture

–          Un pinceau-brosse à réchampir

Brosse_à_rechampir

Comment faire ?

Vous pouvez peindre directement dans le coin du mur ou vous rapprocher en deux temps du coin, si vous n’êtes pas sûr de votre coup de pinceau. Pour cela, mettez un peu de peinture sur votre pinceau. Posez le coin du pinceau sur le mur à peindre, appuyez doucement et faites rouler le pinceau vers le haut le long du coin. Si vous préférez le faire en deux étapes, placez votre pinceau à quelques mm voire 1 cm du coin pour étaler une première fois la peinture puis appliquez la peinture dans le coin.

Le but est que la peinture glisse et que le trop-plein s’accumule sous le pinceau, comme une « réserve ».

Recommencez afin de faire tout l’angle du mur avant de peindre tout le reste du mur comme vous le faites d’habitude.

Mais comme rien ne vaut une démonstration, voici une petite vidéo qui reprend les deux petites étapes :

J’espère que vous allez pouvoir réaliser de jolis coins de peinture grâce à cette technique. D’ailleurs, vous pouvez même l’utiliser pour votre plafond, c’est exactement la même technique !

 

Alors, avez-vous réussi à peindre de beaux coins ? Que pensez-vous de cette technique ? Avez-vous des astuces pour encore mieux réussir à peindre les angles ?

14 astuces pour enlever les taches de la moquette

août 26, 2015 Home staging : renover pour vendre, Rénover soi-même 0
14 astuces pour enlever les taches de la moquette

Douce sous les pieds, confortable lors de soirées…

La moquette fait (ou a fait lorsqu’une tache est découverte !) souvent les frais d’un moment d’inattention. Quoi qu’il en soit, changer toute la moquette pour une tache que l’on n’a pas réussi à enlever ne fait pas sourire…

Venez, je vous confie quelques astuces pour retirer les taches de la moquette…

 

De la boue ?

Laissez-la sécher puis passer l’aspirateur. Protégez-vous et frottez la tache avec une solution contenant un peu d’ammoniaque (1 cuillère par litre d’eau)

 

De la bougie ?

Laissez sécher la cire puis tapotez-la pour la briser et enlevez-la délicatement avec un couteau. Placez une ou deux feuilles de buvard sur la tache et appuyez légèrement avec un fer tiède (de préférence dans le sens inverse du velours). Renouvelez l’opération jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de trace de cire sur les buvards. Pour remettre en forme les fibres de votre moquette, terminez en tamponnant avec un chiffon imbibé d’alcool.

 

De l’encre ?

Epongez au buvard et appliquez du lait additionné de sel fin. Laissez agir quelques minutes et absorbez à nouveau. Tamponnez avec une solution contenant 1/3 d’alcool et 2/3 d’eau. Absorbez encore puis appliquez du jus de citron pur. S’il s’agit d’encre de stylo à bille, utilisez du white spirit.

tache moquette encre

Du sang ou de l’urine ?

Absorbez avec un buvard ou une éponge puis utilisez du vinaigre blanc pur sur la tache.

 

De la boisson alcoolisée ?

Tamponnez avec un chiffon imbibé d’1/4 d’eau et ¾ d’alcool

 

Du beurre ?

Tamponnez avec une solution eau-ammoniaque (toujours une cuillère par litre d’eau et avec des gants et un masque), puis avec un chiffon imprégné de white spirit. Répétez l’opération en asséchant entre chaque intervention.

 

Du café ou du thé ?

Imbibez légèrement l’endroit taché d’un mélange d’alcool et de vinaigre blanc (1/2 de chaque) et épongez doucement.

tache moquette urine sauce huile

Du chewing-gum ?

Pour les filles aux cheveux longs qui ont un petit frère, vous devez sûrement déjà connaître la technique ! Posez sur le chewing-gum un bac à glaçons sorti du congélateur. Le froid solidifie le chewing-gum qui devient cassant et se décolle alors facilement…

 

Du chocolat, du jus de fruit ou du sirop ?

Tamponnez à l’eau tiède savonneuse et répétez jusqu’à disparition de la tache.

 

Du lait ?

Frottez légèrement en rond avec du white spirit et de l’eau légèrement alcoolisée.

 

Des œufs ?

Frottez avec du white spirit puis avec de l’eau alcoolisée.

tache moquette thé café

De la sauce ?

Tamponnez avec de l’eau alcoolisée puis séchez en frottant légèrement.

 

Du sucre ?

Imbibez légèrement avec de l’eau à peine alcoolisée, jusqu’à disparition de la tache. Epongez au maximum pour sécher.

 

Du vin ?

Tamponnez délicatement à l’aide d’un chiffon imbibé d’eau savonneuse.

 

Et voilà pour moi ! Avez-vous d’autres astuces à nous faire partager ? Merci !

Comment faire face à l’humidité ?

août 20, 2015 Rénover soi-même, Travaux 0
Comment faire face à l’humidité ?

Il existe plusieurs sources d’humidité : la fuite d’eau, la condensation, les remontées capillaires et les infiltrations. Si les infiltrations et les remontées capillaires s’attaquent surtout à l’extérieur de la maison avant de passer à l’intérieur, les condensations et les fuites détériorent surtout l’intérieur. L’humidité peut se manifester de plusieurs façons. Si vous avez de l’humidité stagnante dans votre maison, inspectez minutieusement les plafonds, les murs et les sols jusque dans les moindres recoins et partez à la recherche de moisissures, salpêtre, condensation ou fuite… Mais ne vous inquiétez pas ! Tous ces problèmes ont leur solution !

humidité moisissures salpetre

–          Les moisissures : quand les champignons attaquent !

Les moisissures apparaissent dans des pièces humides, sombres et non ventilées. Elles sont généralement dues à de la condensation continuelle (comme dans une salle de bain ou une cave) ou à des infiltrations fréquentes (par exemple dans une région très pluvieuse). Les champignons peuvent alors être noirs, verdâtres ou rosâtres…

Pour pallier à ce souci, il faut très régulièrement ventiler les pièces atteintes. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à créer une ouverture (ou à agrandir celle déjà existante) ou mettez en place une VMC. Si vous n’arrivez pas à vous en débarrasser, pensez à contacter les autorités compétentes (Mairie ou association par exemple) pour vérifier que les champignons présents chez vous ne sont pas toxiques !

 

–          L’humidité : je me cache derrière des meubles !

L’humidité d’un mur peut ne pas se voir si un meuble y est accolé. En effet, le meuble, surtout s’il est en bois, et son contenu, surtout s’il s’agit de matières absorbantes comme du linge, retiennent l’humidité qui détériore le mur, le meuble et son contenu !

Pour y remédier, laissez un espace entre le meuble et le mur de manière à ce que la lame d’air alors présente puisse ventiler le mur et éventuellement l’assécher.

 

–          Les efflorescences : quèsaco ?

Il s’agit de dépôts blancs, plus précisément de sels cristallins blanchâtres. Ils se déposent sur des parois ou des meubles qui y sont adossés. Les efflorescences permettent de repérer la zone humide puisqu’elles se concentrent autour. Pour les murs en plâtre, c’est ce qu’on appelle du salpêtre.

Une seule solution : ventiler, ventiler et ventiler la pièce…

 

–          Des tâches sur les murs : plusieurs possibilités

Si les tâches sont rondes et entourées d’auréoles, l’humidité est ponctuelle et il s’agit sûrement d’une fuite. Il faut donc en trouver l’origine et la réparer !

Si les tâches sont allongées et frangées, il s’agit probablement de remontées capillaires si elles se trouvent près du sol ou bien d’infiltration si elles se situent ailleurs. L’isolation des sols et l’étanchéité des murs doit être envisagée ou revue pour en venir à bout.

Si les tâches sont sur du papier peint et sont accompagnées de cloques, la cause de l’humidité est variable. Avant que le papier peint ne tombe en lambeaux, il faudra rechercher la source de cette humidité et voir pour soit isoler les murs, colmater des fissures extérieures ou assurer une meilleure ventilation de la pièce.

 

Quoi qu’il en soit, étanchéifier un mur pour barrer la route aux infiltrations ne suffira pas à empêcher l’humidité d’entrer dans votre maison si celle-ci n’est pas assez ventilée. Pensez également que certains chauffages humidifient les pièces… Et souvenez-vous surtout que lors de travaux, les dégâts dus à l’humidité devront être absolument réparés : les murs asséchés, les meubles assainis, l’enduit tombé pour en refaire un nouveau,…

Et vous, avez-vous déjà eu des problèmes d’humidité dans votre maison dont vous avez eu à vous débarrasser ?

La lave émaillée, c’est tendance ?

août 14, 2015 Assortir couleurs et matières, Techniques de décoration 0
La lave émaillée, c’est tendance ?

Je suis passée ce week-end par un magasin très connu qui vend de nombreuses cuisines et salles de bain… Mon œil a été attiré par un plan de travail magnifique, coloré, avec quelques nervures plus claires et qui me paraissait bien solide. Je me suis renseignée et on me l’a présenté comme étant de la lave émaillée, un matériau tendance… Du coup, j’ai fait des recherches sur ce matériau dont seul le nom me disait quelque chose, et voici le résultat de mes recherches :

 

Issue de la pierre volcanique chauffée à 1 000 degrés, la lave émaillée s’impose en tant qu’équilibre entre esthétique, résistance et entretien.

Ce matériau est fabriqué d’un seul tenant. Il faut donc prendre avec soin les cotes du meuble ou de l’emplacement où sera mise la lave émaillée. Son aspect fait penser au carrelage mais n’ayant pas de joints, elle présente un avantage non négligeable !

Au niveau du design, la lave émaillée révèle son fin maillage après son refroidissement. La lave émaillée offre une palette de couleurs infinie. La couleur choisie est incorporée lors de sa fabrication, dans la couche d’émail placée en surface. Elle peut même être transparente.

 Image1

Concernant l’entretien, la lave émaillée donne entière satisfaction à tout point de vue. Ce matériau présente une totale résistance aux températures extrêmes, il est totalement imperméable et résiste aux UV (donc pas d’éclaircissement de la couleur !). En plus, la lave émaillée résiste aux acides et se nettoie très facilement.

Par ailleurs, la lave émaillée est le matériau le plus solide que l’on peut trouver pour un plan de travail : ne craignant pas les chocs, elle offre une résistance à toute épreuve !

La lave émaillée trouve une place dans toutes les pièces de la maison : plans de travail, vasques, dessus de bar, meubles d’extérieurs… Et peut être utilisée en déco au travers divers objets : jardinière, échiquier, cendrier, dessous de plat, porte savon…

Parlons du sujet qui fâche : le budget… En effet, la lave émaillée fait partie des matériaux les plus chers utilisés dans nos maisons ! Mais sa qualité est indéniable…

Choisir de la lave émaillée pour la maison est un investissement à long terme. Pour preuve, des plaques ont été apposées à Paris il y a 120 ans et sont toujours intactes ! Design et robuste, la lave émaillée s’accorde partout. Le seul point noir : son prix !

 

A vote avis, investir dans un plan de travail en lave émaillée vaut-il le coup ? En avez-vous fait l’expérience ?

Quel sol pour quelle pièce ?

juin 20, 2015 Aménager votre espace, Assortir couleurs et matières, Renovation, Rénover soi-même, Techniques de décoration 0
Quel sol pour quelle pièce ?

Si vous emménagez ou si vous avez envie de tout transformer dans votre maison, avant de vous intéresser à la couleur des rideaux, pensez aux sols ! Il existe un grand choix de revêtements esthétiques, simples à poser et à entretenir, permettant à chacun de trouver une solution appropriée à ses goûts et à son budget…

 Moquette

Le sol : un rôle à tenir

Le sol participe au confort à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement. Son rôle peut être décoratif mais il est surtout utilitaire : destiné à un usage quotidien, il subit de nombreuses agressions telles que le piétinement, les rayures, les chocs, les saletés… Le choix de votre sol doit permettre de répondre à ces contraintes.

Les fabricants le savent bien et augmentent sans cesse leurs gammes et proposent une palette de plus en plus étendue de matières et textures, de coloris ou d’impressions… Aujourd’hui, beaucoup de sols sont également très simples à mettre en œuvre si l’on souhaite le faire par soi-même.

 

Le sol : bien le choisir

Il ne suffit pas d’avoir un coup de cœur pour un beau parquet massif ou un carrelage vert pomme. Le choix d’un revêtement de sol doit être mûrement réfléchit. La première étape consiste à connaître la destination du revêtement : entrée, séjour, chambre d’enfant…, et, par conséquent, sa facilité d’entretien !

En présence de jeunes enfants ou de personnes allergiques, la priorité peut être donnée à l’hygiène. En effet, on s’orientera plutôt vers un parquet ou un carrelage dans ce cas.

 

Voici la quantité de passage en fonction des pièces de l’habitation, qui vous permettra de choisir le type de sol en fonction de la destination de la pièce :

–          Passage raisonnable : chambre parentale, dressing, chambre d’amis

–          Passage important : salle principale, chambre d’enfant, couloir, bureau quotidien

–          Passage intense : entrée, escaliers, cuisine, zone d’accès extérieur

parquet stratifié

Le sol : choisir son ambiance

Compte-tenu de la forte présence visuelle du sol, l’esthétique du sol doit d’harmoniser avec l’environnement de la pièce. Pensez donc bien à :

–          la luminosité : source unique ou multiple ? naturelle ou artificielle ?

–          les proportions de la pièce : pose dans le sens de la largeur ou de la longueur ?

–          la décoration des murs : neutre, colorée ou épurée ?

–          l’ameublement : ancien, contemporain, mixte ?

L’ambiance classique privilégie les camaïeux, les matières naturelles et les beiges. Les sols s’harmonisant bien avec cette décoration seront ceux type parquet, moquette ou sisal.

Pour une ambiance plus contemporaine, le choix pourra plutôt porter sur un sol vinyle, des dalles, un stratifié ou moquette de couleur.

 

Le sol : l’oublier ou le faire remarquer ?

En fonction du sol que vous choisirez, cela aura un impact sur l’espace (enfin, la vision de l’espace) de votre maison ou appartement. En effet, un seul et même revêtement peut agrandir un petit appartement. A l’inverse, une grande surface dénudée est réchauffée par le mariage de plusieurs matériaux et couleurs…

Vous pouvez jouer sur contraste de deux tons ou même deux sols différents pour créer un îlot dans la pièce, un coin repas ou un coin bureau. Cela est possible aussi si vous voulez mettre en valeur un meuble en particulier…

carrelage

Le sol : l’ami de vos pieds

Concernant la pose, aujourd’hui, de nombreux sols sont à disposition des « bricoleurs ». Si vous n’êtes pas sûrs de vous ou si vous optez pour un sol délicat à poser (dalles, parquet massif, carrelage avec motifs…), n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour éviter une dégradation précoce de votre sol, qui pourrait, en plus, faire du mal à vos doigts de pieds… !

 

 

Et pour vous ? Quel sol avez-vous choisi dans vos pièces ? Et est-ce pour des raisons pratiques, économiques ou décoratives ?

Quel est cet outil ?

juin 18, 2015 Renovation, Rénover soi-même 0
Quel est cet outil ?

Ca y est, vous avez décidé de vous lancer dans le bricolage ! C’est bien, mais au bon ouvrier, les bons outils !

Alors pour ne pas vous retrouver démuni dans le magasin de bricolage, la caisse à outil de votre frère ou les conseils de votre voisin donnés par-dessus la clôture, voici la photo de quelques outils et leur utilisation…

 

 Marteau Marteau Suivant la taille du marteau, sert à enfoncer des clous de tailles différentes.Permet également l’utilisation de ciseaux à bois, bédanes, pointeaux, burins, … avec une précision variant en fonction de la taille du marteau

 

Marteau arrache-clous Marteau arrache-clous Ce marteau de charpentier sert non seulement à enfoncer les clous, mais aussi, grâce à sa fourche, à les arracher grâce au bras de levier qu’il procure

 

 Fausse équerre Fausse équerre Cet outil permet de reporter des angles non droits afin de réaliser des pièces en bois bien adaptées à un support qui n’est pas à angles droits.  Très utile pour des travaux précis dans l’ancien … mais pas uniquement !

 

 

 

 

 

Troussequin Troussequin Cet outil, ici dans une version ancienne, permet de recopier des formes afin d’avoir, par exemple, une pièce de bois qui suit parfaitement le contour d’un mur ou d’une autre pièce non droite

 

 

Tourne-vis plat' Tournevis plat Ce tournevis sert à visser des vis à tête plate.  Différentes tailles de tournevis sont nécessaires en fonction de la taille des vis

 

 

Masse Masse Lorsqu’il s’agit de casser des pierres ou des plaques de béton importantes ou particulièrement dures, les marteaux ne sont pas toujours assez lourds.  Une masse est alors nécessaire pour effectuer ces travaux qui demandent une force plus importante

 

 

Ciesau à bois Ciseau à bois Sert à enlever des épaisseurs de bois dans des endroits précis.

 

 

Bédane (ou bec d'âne) Bédane ou bec d’âne Le bédane a la particularité de permettre de creuser des mortaises, autrement dit, des trous parallélépipédiques dans un morceau de bois dans lesquelles viennent s’insérer des mortaises afin, par exemple, de réaliser des tiroirs ou des chaises

 

 

Tenaille Tenailles La fonction des tenailles est d’enlever des clous, généralement de plus petite taille que ceux que le marteau arrache-clous permet d’arracher.  Son bras de levier est inférieur

 

 

Truelle Truelle Les truelles servent à projeter et/ou étaler en général du ciment, de la chaux ou du plâtre sur une surface à recouvrir

 

 

Truelle étroite Truelle étroite Cette truelle étroite permet d’effectuer des travaux de précision

 

 

Perceuse - visseuse Perceuse-visseuse Cet outil électrique (sur batterie rechargeable) permet de percer différents matériaux ou de visser de façon plus rapide et efficace que le tournevis classique.  Très utile lorsqu’il y a un nombre important de vis à visser ou de trous à percer.  S’utilise avec des embouts adaptés à chaque usage

 

 

Scie Egoïne Scie égoïne Une scie égoïne sert à scier manuellement des pièces de bois de section importante, par exemple des planches de 2.5cm x 25 ou 30cm

 

 

Scie Sterling ambi-dextre Scie Sterling ambidextre Une scie Sterling est souvent utilisée avec une boite à coupe afin de réaliser des montages (bois) précis, avec coupes à 90° ou parfois 45°.  Celle-ci est ambidextre, car on peut la retourner pour une utilisation par un droitier ou un gaucher.

 

 

Burin plat Burin plat Sert à casser ou à enlever par exemple des plaques de plâtre ou de béton collées sur des mursIl existe des burins cylindriques

 

 

Lime triangulaire Lime triangulaire ou tire point Cette lime permet de limer du métal dans de petits endroits ou de rendre plus régulières les parois internes d’un trou en général carré.

 

 

Pince coupante Pince coupante Pince servant à couper en général des pièces de métal cylindriques ou plates

 

 

Pince d'électricien Pince d’électricien Ces pinces dont les poignées sont recouvertes d’un isolant électrique permettent de saisir des câbles électriques (en général en cuivre), de les couper pour les mettre à longueur, de les maintenir en place pour les relier électriquement à un boitier, une borne, …

 

 

 

Pince à circlips Pince circlips Cet outil peu utilisé est très pratique lorsqu’il s’agit de mettre en place un circlip !  Un circlip étant une sorte de rondelle ouverte faisant ressort, munie de deux trous venant se placer dans une gorge d’un cylindre métallique afin de le fixer en translation

 

 

Avez-vous un outil dont vous ne connaissez pas le nom ou l’utilité ? N’hésitez pas à m’en faire part 🙂 !

Comment aménager sa cave ?

juin 15, 2015 Aménager votre espace 1
Comment aménager sa cave ?

Envie de mètres carrés supplémentaires sans déménager ? Avec un peu d’imagination, votre cave peut se transformer en une véritable pièce à vivre. Cependant, quelques précautions sont à prendre si vous voulez tirer parti au maximum de cette nouvelle pièce. Voici comment aménager sa cave…

 

Légalement, il ne faut pas faire n’importe quoi !

Avant d’aménager une cave, il faut se renseigner auprès de sa mairie si cela est possible car la loi française ne plaisante pas avec la conversion d’un sous-sol en local d’habitation. Dans certaines villes, il existe un risque sanitaire et aménager son sous-sol n’est donc pas autorisé. Les dossiers réglementaires de déclaration des travaux ou de demande de travaux de construction sont à remplir auprès des autorités compétentes.

Par ailleurs, de nombreux travaux sont à effectuer pour ne pas rendre la future pièce insalubre. Il est donc indispensable de faire appel à des professionnels pour évaluer l’état de votre cave et effectuer les travaux. Prévoyez entre 1 500 et 2 000€ par mètre carré pour les travaux d’aménagement de votre cave.

aménager cave sous-sol utiliser avant p

Assainir… pour bien y vivre

La cave est généralement un lieu humide et sombre pouvant plaire à de nombreuses petites bêtes. Si des insectes ou des rats ont pris possession de votre sous-sol, il faudra utiliser les moyens adéquats pour les en faire sortir : dératisation ou autre produit.

Le taux d’humidité, pour être habitable, doit osciller entre 30 et 70%. Il est donc souvent indispensable d’effectuer un traitement anti-humidité pour rendre l’endroit plus sain et empêcher les remontées capillaires.

Ensuite, l’isolation thermique, voire phonique, est impérative. Cette opération, assez délicate pour une cave, doit être opérée sur le sol, le plafond et les murs. Si vous choisissez de le faire vous-même, n’oubliez pas le pare-vapeur !

 

L’électricité, la plomberie et la ventilation : ne rien négliger

L’électricité et la plomberie devront être bien sûr, installées aux normes en vigueur. Vérifiez que votre installation électrique peut supporter une nouvelle pièce. Pour ne pas avoir de problèmes d’humidité ou de moisissures, il est impératif d’installer une ventilation mécanique. La VMC double flux est la meilleure option. N’hésitez pas à faire également une grande cage d’escalier afin de favoriser une circulation de l’air la plus naturelle possible.

 

Les éclairages, pour se sentir bien

Pour bien vivre dans votre sous-sol, il faut lui redonner de la lumière et de la couleur. Cette dernière sera en fonction de la destination que vous souhaitez donner à votre cave. Pour la lumière, voici quelques astuces :

–         Pour plus de lumière naturelle : si votre sous-sol possède des soupiraux, l’idéal est de les agrandir afin d’augmenter la quantité de lumière naturelle entrant dans la pièce. Si ce n’est pas possible, envisagez peut-être de créer un puits de lumière avec des vitres spéciales pour qu’elle provienne directement du rez-de-chaussée.

–         Pour optimiser l’éclairage artificiel : choisissez des spots à LED que vous pourrez répartir dans toute la pièce. A moins que vous vouliez une ambiance tamisée ou mettre en valeur des voûtes, n’utilisez pas que des éclairages d’appoint, au risque de rendre lugubre votre sous-sol.

aménager cave sous-sol utiliser après

Choisir la fonction de la nouvelle pièce

Tout peut être réalisé dans une cave. Les seules barrières à votre imagination seront la surface et la disposition de la pièce. Cave à vin, buanderie, bureau, bibliothèque cosy, salle de musique, salle de jeu (pour enfants ou adultes !), atelier (de bricolage ou de couture), salle de cinéma, bar, suite parentale, dressing ou espace de rangement, tout est possible !

Quelques soit la future fonction de votre cave, évitez la moquette et le papier peint qui ne tiendront pas face à l’humidité de la pièce. Préférez des revêtements tels que le parquet en bambou ou les enduits à la chaux, plus résistants aux espaces humides.

 

Et vous, avez-vous déjà pensé à aménager votre sous-sol ? Quelles options avez-vous choisi pour en faire un lieu où vous vous sentez bien ?

10 astuces pour ranger sa maison et gagner de la place

mai 26, 2015 Aménager votre espace, Techniques de décoration 0
10 astuces pour ranger sa maison et gagner de la place

Vous avez un petit appartement ? Vous manquez de place ? Vous ne savez pas où ranger ? ou peut-être voulez-vous tout simplement plus de rangements sans perdre d’espace de vie ? Venez lire toutes nos astuces pour utiliser et ranger sa maison…

 

1 Sous l’escalier

Que ce soit par la mise en place de placards, la création de tiroirs ou d’une bibliothèque, l’espace sous l’escalier n’est pas souvent utilisé mais peut être très utile pour ranger tous les objets du quotidien : livres, CDs, chaussures, jeux, produits ou même l’aspirateur ! Du sur mesure ou du mobilier que vous adapterez, à vous de choisir le dessous de votre escalier pour qu’il corresponde à vos besoins.

1 rangement placard sous escalier

2 Sur les murs en hauteur

Personne ne marche au plafond, et, à moins d’être vraiment très grand, personne ne l’atteint en permanence. Vous pouvez y installer des étagères, qui tasseront moins l’espace que les placards, pour y mettre vos livres, bibelots, décoration de noël, lumières, … Attention tout de même à ne pas descendre en-dessous de la hauteur des portes au risque d’avoir l’impression de perdre de l’espace !

 

3 Sous le lit

Aujourd’hui, nombreux sont les lits avec des sommiers très proches du sol. Mais il en existe également des plus hauts ! Profitez-en pour glisser des tiroirs coulissants en-dessous pour gagner du rangement, sans perdre de la place ! Si vous cherchez bien, vous pourrez même trouver des tiroirs intégrés au sommier, qui passeront presque inaperçus !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

4 Dans les sous-pentes

Les sous-pentes sont très souvent délaissées car elles semblent bien compliquées à aménager. Et pourtant, beaucoup de choses peuvent se ranger dans les sous-pentes. Vous pouvez y mettre des étagères, des placards, des tringles… Et si vous n’avez pas envie de créer tout un mobilier, le plus simple est de ranger dans des cartons vos affaires, les y mettre et disposer une tringle à rideau tout du long (avec un rideau biensûr !), et le tour est joué : un rangement et un petit coin déco !

3 rangement placard sous pente

5 Dans les toilettes

Cet espace, bien que souvent utilisé, est propice au rangement. Chaque mur, du sol au plafond peut être utilisé. Vous pouvez en faire une grande bibliothèque avec de nombreuses étagères ou fermer quelques espaces pour stocker des affaires ou des produits.

 

6 Dans l’escalier

Bien pensées, les étagères que vous pourrez mettre dans votre escalier feront partie intégrante de votre décoration. Vous pouvez les installer sur la longueur du pan de mur ou en petits bandeaux d’un mètre de long, pour créer le même rythme que celui de l’escalier.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

7 Dans les coins

Aujourd’hui, de nombreux meubles peuvent trouver leur place dans les coins. Ceux s’y adaptant le mieux et donnant le plus de rangement sont les meubles prévus à cet effet. Ils possèdent des plateaux tournants et permettent de ne pas avoir besoin de coincer une bibliothèque ou une commode entre deux murs. Vous pouvez également créer vos propres étagères, en y laissant la place de disposer devant la grande lampe sur pied que vous avez potentiellement dans votre pièce de vie. Aucun espace de perdu mais du rangement de gagné !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

8 Dans les placards : drôle d’astuce : ranger encore plus dans les placards mais en s’y retrouvant quand même ?

Drôle d’astuce qu’est celle-ci : ranger dans les placards. Et bien oui, même dans les placards, on peut gagner de la place. Rajouter des étagères, compartimenter les placards ou même mettre des crochets aux portes pour y suspendre outils ou tee-shirts, tout est possible !

 

9 Dans le couloir

Le couloir est un lieu de passage. S’il est étroit, autant utiliser l’astuce des étagères au plafond. Mais s’il est assez large, vous pouvez installer une bibliothèque peu profonde, quelques étagères, commodes ou placards (fermés avec des portes miroir ou en verre pour ouvrir l’espace) sur un pan de mur afin de gagner plusieurs mètres de rangements ! Cahiers de dessins, petites voitures et stock de bougie y trouveront bien leur place…

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

10 Au plafond, directement

Cette astuce, bien qu’elle ne puisse pas forcément s’appliquer à toutes les pièces de la maison, vous permettra de ranger beaucoup de choses dans peu de place. Elle est particulièrement utile dans les buanderies, maisons de jardin, garages et caves. Installez des crochets au plafond et choisissez leur modèle en fonction de ce que vous souhaitez ranger : des crochets pour des vélos ou des arrosoirs, des équerres pour y mettre des planches et des cartons ou des pour y loger échelle, parasol, table pliante ou sapin de noël artificiel…

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

 

Et vous, avez-vous déjà utilisé une de ces astuces ? Est-ce vraiment pratique ? Ou avez-vous d’autres astuces pour utiliser tous les recoins de votre appartement ou maison sans perdre d’espace de vie ?

 

Comment réaliser un appui de fenêtre intérieur en bois ?

mai 20, 2015 Rénover soi-même, Techniques de décoration 1
Comment réaliser un appui de fenêtre intérieur en bois ?

Vous souhaitez mettre en valeur votre appui de fenêtre dans le cadre d’une rénovation ou simplement redonner un coup de jeune à votre intérieur ? Voici comment faire cela simplement et pour un résultat plus que satisfaisant…

Pour réaliser un appui intérieur de fenêtre en bois, vous avez besoin :

–          D’une planche de bois

–          D’une scie

–          D’une lime

–          D’un mètre

–          De colle

–          De joint silicone blanc ou transparent

–          D’un crayon à papier

–          D’une fausse-équerre (si l’appui de votre fenêtre n’est pas droit)

1 Commencez par prendre les mesures de votre appui de fenêtre et achetez une planche en bois de qualité, afin que votre travail dure longtemps, avec un bord déjà arrondi si vous souhaitez des travaux moins longs ou un résultat plus beau.

2 Marquez le bois avec votre crayon à papier aux dimensions que vous avez prises, moins 2 mm de chaque côté (hormis le bord arrondi). Utilisez la fausse-équerre pour avoir des angles parfaits si vous avez besoin.

3 Sciez le bois, en faisant attention de bien suivre votre trait de crayon.

4 Limez les bords du bois pour éviter les échardes et avoir de belles finitions

2Limer planche bois

5 Vérifiez que ce que vous avez découpé rentre bien dans le cadre de l’appui.

3Coller planche bois

6 Mettez de la colle sur votre support et sur votre planche de bois et maintenez-la en place avec des poids, le temps du séchage.

4Poids pour séchage colle

7 Une fois la colle sèche, retirez les poids et passez du joint silicone sur les trois côtés afin de lier la planche au mur et éviter que la poussière ou l’eau ne se dépose dans le petit espace entre la planche et le mur.

5Joint appui fenêtre

8 Laissez sécher le silicone et admirez votre travail !

6Appui fenêtre

Relooker sa table basse

mars 5, 2015 Aménager votre espace, Renovation, Techniques de décoration 1
Relooker sa table basse

Vous avez une table basse et vous voulez lui redonner un coup de jeune ou la décorer au ton de votre intérieur ?

Voici cinq idées pour relooker votre table basse…

 

1 – Peindre sa table basse

Vous pouvez peindre votre table basse avec de la peinture acrylique mat ou même de la peinture à tableau noir (ce qui ravira vos enfants et vos invités !). N’oubliez pas de poncer votre table au préalable pour une meilleure tenue de la peinture.

relooker table basse peinture 1

 

 

2 – Changer le dessus de table pour du verre

Vous pouvez faire tailler un morceau de verre à la taille du plateau de votre table. Il s’agit d’un verre très résistant d’environ 1 cm d’épaisseur. Vous pouvez choisir un verre de couleur ou glisser sous le morceau de verre des affiches, photos, fleurs séchées, boutons ou cartes postales… Comme ça, vous pourrez changer votre décoration de table sous verre dès que vous le souhaitez à moindre coût !

table basse originale 2

 

3 – Faire de la mosaïque

Si vous êtes patient, vous pouvez recouvrir votre table de mosaïque. N’oubliez pas de bien jointer vos carreaux de mosaïque pour une meilleure finition, tenue et un entretien plus facile !

déco table soi meme 3

 

4 – Le serviettage

Il est également possible de coller des serviettes sur votre table. Choisissez du vernis-colle de bonne qualité et un pinceau qui ne craint rien. Vous pouvez coller les serviettes en entier ou seulement quelques morceaux pour un rendu très original. Vous pouvez également coller des timbres, des journaux, partitions de musique ou tout autre « papier » qui vous plaît.

table basse décorée soi meme 5

 

5 – Du carrelage sur la table

Vous trouverez forcément votre bonheur dans les gammes de carrelage qui existent. Vous pouvez partir sur une couleur monochrome, un dégradé, un dessin ou du multicolore… Si votre table a une forme de cube, vous pouvez même la transformer en rubik’s cube !

 

 

Et vous, comment allez-vous relooker votre table basse ?