Blog - Page 3 sur 10 - Rénovation Décoration d'Intérieurs

Archives

faitage

juillet 15, 2015 Aménager votre espace 0

il est des objets de décoration étonnants. J’aimerais en partager quelques uns avec vous  .Neufs ou anciens, les éléments de faîtage peuvent être très décoratifs. Découvertes insolites 

lire la suite

Nous souhaitons ici vous présenter quelques objets qui vous surprendront.

Ici un chat qui tient un  poisson dans sa bouche, en terre cuite, sur le faitâge d’une maison. Cela se fabriquait souvent au 19 e pour orner les maisons bourgeoises. Des modèles vernissés existaient. D’autres pièces décoratives à intégrer dans un mur existaient également.

Mais il est aussi possible, dans certains ateliers, d’apprendre à réaliser soi même certaines pièces.

 

 

 

 

 

vous trouvez ici un élément d’ornement , purement décoratif.

 

Dans certaines régions, on rivalisait d’idées, de génie, pour faire mieux et plus imposant que le voisin et marquer ainsi son statut.

 

 

cet élément de faîtage était métallique, sur le toit d’un castel.

 

Jusqu’à la révolution, les nobles ajoutaient une girouette à un épi. Cela constituait un privilège.

Dans certaines régions, et notamment en Bretagne, sur les toits de chaume, le faîtage était orné de plantes, en particulier des iris, qui présentaient l’avantage de fixer  les chaumes.

On trouve aussi des éléments terre cuite qui permettent de décorer le faîtage sur toute sa longueur. Effet garanti.Et les prix restent somme toute abordable. (un bel épi peut coûter aux alentours de 200 euros)

Si vous avez besoin ou envie de renseignements, n’hésitez pas à faire des commentaires et à nous questionner.

Un e-book est en préparation sur le sujet, dans lequel nous présenterons tant des réalisations anciennes que les produits que nous pouvons acheter aujourd’hui, avec photos et prix. Parution prévue en décembre 2015 : un cadeau de noël pour les passionnés. Si vous souhaitez être contacté à sa parution, merci de nous laisser votre prénom et votre adresse mail.

bonne décoration à tous

 

 

 

 

Quel sol pour quelle pièce ?

juin 20, 2015 Aménager votre espace, Assortir couleurs et matières, Renovation, Rénover soi-même, Techniques de décoration 0
Quel sol pour quelle pièce ?

Si vous emménagez ou si vous avez envie de tout transformer dans votre maison, avant de vous intéresser à la couleur des rideaux, pensez aux sols ! Il existe un grand choix de revêtements esthétiques, simples à poser et à entretenir, permettant à chacun de trouver une solution appropriée à ses goûts et à son budget…

 Moquette

Le sol : un rôle à tenir

Le sol participe au confort à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement. Son rôle peut être décoratif mais il est surtout utilitaire : destiné à un usage quotidien, il subit de nombreuses agressions telles que le piétinement, les rayures, les chocs, les saletés… Le choix de votre sol doit permettre de répondre à ces contraintes.

Les fabricants le savent bien et augmentent sans cesse leurs gammes et proposent une palette de plus en plus étendue de matières et textures, de coloris ou d’impressions… Aujourd’hui, beaucoup de sols sont également très simples à mettre en œuvre si l’on souhaite le faire par soi-même.

 

Le sol : bien le choisir

Il ne suffit pas d’avoir un coup de cœur pour un beau parquet massif ou un carrelage vert pomme. Le choix d’un revêtement de sol doit être mûrement réfléchit. La première étape consiste à connaître la destination du revêtement : entrée, séjour, chambre d’enfant…, et, par conséquent, sa facilité d’entretien !

En présence de jeunes enfants ou de personnes allergiques, la priorité peut être donnée à l’hygiène. En effet, on s’orientera plutôt vers un parquet ou un carrelage dans ce cas.

 

Voici la quantité de passage en fonction des pièces de l’habitation, qui vous permettra de choisir le type de sol en fonction de la destination de la pièce :

–          Passage raisonnable : chambre parentale, dressing, chambre d’amis

–          Passage important : salle principale, chambre d’enfant, couloir, bureau quotidien

–          Passage intense : entrée, escaliers, cuisine, zone d’accès extérieur

parquet stratifié

Le sol : choisir son ambiance

Compte-tenu de la forte présence visuelle du sol, l’esthétique du sol doit d’harmoniser avec l’environnement de la pièce. Pensez donc bien à :

–          la luminosité : source unique ou multiple ? naturelle ou artificielle ?

–          les proportions de la pièce : pose dans le sens de la largeur ou de la longueur ?

–          la décoration des murs : neutre, colorée ou épurée ?

–          l’ameublement : ancien, contemporain, mixte ?

L’ambiance classique privilégie les camaïeux, les matières naturelles et les beiges. Les sols s’harmonisant bien avec cette décoration seront ceux type parquet, moquette ou sisal.

Pour une ambiance plus contemporaine, le choix pourra plutôt porter sur un sol vinyle, des dalles, un stratifié ou moquette de couleur.

 

Le sol : l’oublier ou le faire remarquer ?

En fonction du sol que vous choisirez, cela aura un impact sur l’espace (enfin, la vision de l’espace) de votre maison ou appartement. En effet, un seul et même revêtement peut agrandir un petit appartement. A l’inverse, une grande surface dénudée est réchauffée par le mariage de plusieurs matériaux et couleurs…

Vous pouvez jouer sur contraste de deux tons ou même deux sols différents pour créer un îlot dans la pièce, un coin repas ou un coin bureau. Cela est possible aussi si vous voulez mettre en valeur un meuble en particulier…

carrelage

Le sol : l’ami de vos pieds

Concernant la pose, aujourd’hui, de nombreux sols sont à disposition des « bricoleurs ». Si vous n’êtes pas sûrs de vous ou si vous optez pour un sol délicat à poser (dalles, parquet massif, carrelage avec motifs…), n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour éviter une dégradation précoce de votre sol, qui pourrait, en plus, faire du mal à vos doigts de pieds… !

 

 

Et pour vous ? Quel sol avez-vous choisi dans vos pièces ? Et est-ce pour des raisons pratiques, économiques ou décoratives ?

Quel est cet outil ?

juin 18, 2015 Renovation, Rénover soi-même 0
Quel est cet outil ?

Ca y est, vous avez décidé de vous lancer dans le bricolage ! C’est bien, mais au bon ouvrier, les bons outils !

Alors pour ne pas vous retrouver démuni dans le magasin de bricolage, la caisse à outil de votre frère ou les conseils de votre voisin donnés par-dessus la clôture, voici la photo de quelques outils et leur utilisation…

 

 Marteau Marteau Suivant la taille du marteau, sert à enfoncer des clous de tailles différentes.Permet également l’utilisation de ciseaux à bois, bédanes, pointeaux, burins, … avec une précision variant en fonction de la taille du marteau

 

Marteau arrache-clous Marteau arrache-clous Ce marteau de charpentier sert non seulement à enfoncer les clous, mais aussi, grâce à sa fourche, à les arracher grâce au bras de levier qu’il procure

 

 Fausse équerre Fausse équerre Cet outil permet de reporter des angles non droits afin de réaliser des pièces en bois bien adaptées à un support qui n’est pas à angles droits.  Très utile pour des travaux précis dans l’ancien … mais pas uniquement !

 

 

 

 

 

Troussequin Troussequin Cet outil, ici dans une version ancienne, permet de recopier des formes afin d’avoir, par exemple, une pièce de bois qui suit parfaitement le contour d’un mur ou d’une autre pièce non droite

 

 

Tourne-vis plat' Tournevis plat Ce tournevis sert à visser des vis à tête plate.  Différentes tailles de tournevis sont nécessaires en fonction de la taille des vis

 

 

Masse Masse Lorsqu’il s’agit de casser des pierres ou des plaques de béton importantes ou particulièrement dures, les marteaux ne sont pas toujours assez lourds.  Une masse est alors nécessaire pour effectuer ces travaux qui demandent une force plus importante

 

 

Ciesau à bois Ciseau à bois Sert à enlever des épaisseurs de bois dans des endroits précis.

 

 

Bédane (ou bec d'âne) Bédane ou bec d’âne Le bédane a la particularité de permettre de creuser des mortaises, autrement dit, des trous parallélépipédiques dans un morceau de bois dans lesquelles viennent s’insérer des mortaises afin, par exemple, de réaliser des tiroirs ou des chaises

 

 

Tenaille Tenailles La fonction des tenailles est d’enlever des clous, généralement de plus petite taille que ceux que le marteau arrache-clous permet d’arracher.  Son bras de levier est inférieur

 

 

Truelle Truelle Les truelles servent à projeter et/ou étaler en général du ciment, de la chaux ou du plâtre sur une surface à recouvrir

 

 

Truelle étroite Truelle étroite Cette truelle étroite permet d’effectuer des travaux de précision

 

 

Perceuse - visseuse Perceuse-visseuse Cet outil électrique (sur batterie rechargeable) permet de percer différents matériaux ou de visser de façon plus rapide et efficace que le tournevis classique.  Très utile lorsqu’il y a un nombre important de vis à visser ou de trous à percer.  S’utilise avec des embouts adaptés à chaque usage

 

 

Scie Egoïne Scie égoïne Une scie égoïne sert à scier manuellement des pièces de bois de section importante, par exemple des planches de 2.5cm x 25 ou 30cm

 

 

Scie Sterling ambi-dextre Scie Sterling ambidextre Une scie Sterling est souvent utilisée avec une boite à coupe afin de réaliser des montages (bois) précis, avec coupes à 90° ou parfois 45°.  Celle-ci est ambidextre, car on peut la retourner pour une utilisation par un droitier ou un gaucher.

 

 

Burin plat Burin plat Sert à casser ou à enlever par exemple des plaques de plâtre ou de béton collées sur des mursIl existe des burins cylindriques

 

 

Lime triangulaire Lime triangulaire ou tire point Cette lime permet de limer du métal dans de petits endroits ou de rendre plus régulières les parois internes d’un trou en général carré.

 

 

Pince coupante Pince coupante Pince servant à couper en général des pièces de métal cylindriques ou plates

 

 

Pince d'électricien Pince d’électricien Ces pinces dont les poignées sont recouvertes d’un isolant électrique permettent de saisir des câbles électriques (en général en cuivre), de les couper pour les mettre à longueur, de les maintenir en place pour les relier électriquement à un boitier, une borne, …

 

 

 

Pince à circlips Pince circlips Cet outil peu utilisé est très pratique lorsqu’il s’agit de mettre en place un circlip !  Un circlip étant une sorte de rondelle ouverte faisant ressort, munie de deux trous venant se placer dans une gorge d’un cylindre métallique afin de le fixer en translation

 

 

Avez-vous un outil dont vous ne connaissez pas le nom ou l’utilité ? N’hésitez pas à m’en faire part 🙂 !

Comment aménager sa cave ?

juin 15, 2015 Aménager votre espace 1
Comment aménager sa cave ?

Envie de mètres carrés supplémentaires sans déménager ? Avec un peu d’imagination, votre cave peut se transformer en une véritable pièce à vivre. Cependant, quelques précautions sont à prendre si vous voulez tirer parti au maximum de cette nouvelle pièce. Voici comment aménager sa cave…

 

Légalement, il ne faut pas faire n’importe quoi !

Avant d’aménager une cave, il faut se renseigner auprès de sa mairie si cela est possible car la loi française ne plaisante pas avec la conversion d’un sous-sol en local d’habitation. Dans certaines villes, il existe un risque sanitaire et aménager son sous-sol n’est donc pas autorisé. Les dossiers réglementaires de déclaration des travaux ou de demande de travaux de construction sont à remplir auprès des autorités compétentes.

Par ailleurs, de nombreux travaux sont à effectuer pour ne pas rendre la future pièce insalubre. Il est donc indispensable de faire appel à des professionnels pour évaluer l’état de votre cave et effectuer les travaux. Prévoyez entre 1 500 et 2 000€ par mètre carré pour les travaux d’aménagement de votre cave.

aménager cave sous-sol utiliser avant p

Assainir… pour bien y vivre

La cave est généralement un lieu humide et sombre pouvant plaire à de nombreuses petites bêtes. Si des insectes ou des rats ont pris possession de votre sous-sol, il faudra utiliser les moyens adéquats pour les en faire sortir : dératisation ou autre produit.

Le taux d’humidité, pour être habitable, doit osciller entre 30 et 70%. Il est donc souvent indispensable d’effectuer un traitement anti-humidité pour rendre l’endroit plus sain et empêcher les remontées capillaires.

Ensuite, l’isolation thermique, voire phonique, est impérative. Cette opération, assez délicate pour une cave, doit être opérée sur le sol, le plafond et les murs. Si vous choisissez de le faire vous-même, n’oubliez pas le pare-vapeur !

 

L’électricité, la plomberie et la ventilation : ne rien négliger

L’électricité et la plomberie devront être bien sûr, installées aux normes en vigueur. Vérifiez que votre installation électrique peut supporter une nouvelle pièce. Pour ne pas avoir de problèmes d’humidité ou de moisissures, il est impératif d’installer une ventilation mécanique. La VMC double flux est la meilleure option. N’hésitez pas à faire également une grande cage d’escalier afin de favoriser une circulation de l’air la plus naturelle possible.

 

Les éclairages, pour se sentir bien

Pour bien vivre dans votre sous-sol, il faut lui redonner de la lumière et de la couleur. Cette dernière sera en fonction de la destination que vous souhaitez donner à votre cave. Pour la lumière, voici quelques astuces :

–         Pour plus de lumière naturelle : si votre sous-sol possède des soupiraux, l’idéal est de les agrandir afin d’augmenter la quantité de lumière naturelle entrant dans la pièce. Si ce n’est pas possible, envisagez peut-être de créer un puits de lumière avec des vitres spéciales pour qu’elle provienne directement du rez-de-chaussée.

–         Pour optimiser l’éclairage artificiel : choisissez des spots à LED que vous pourrez répartir dans toute la pièce. A moins que vous vouliez une ambiance tamisée ou mettre en valeur des voûtes, n’utilisez pas que des éclairages d’appoint, au risque de rendre lugubre votre sous-sol.

aménager cave sous-sol utiliser après

Choisir la fonction de la nouvelle pièce

Tout peut être réalisé dans une cave. Les seules barrières à votre imagination seront la surface et la disposition de la pièce. Cave à vin, buanderie, bureau, bibliothèque cosy, salle de musique, salle de jeu (pour enfants ou adultes !), atelier (de bricolage ou de couture), salle de cinéma, bar, suite parentale, dressing ou espace de rangement, tout est possible !

Quelques soit la future fonction de votre cave, évitez la moquette et le papier peint qui ne tiendront pas face à l’humidité de la pièce. Préférez des revêtements tels que le parquet en bambou ou les enduits à la chaux, plus résistants aux espaces humides.

 

Et vous, avez-vous déjà pensé à aménager votre sous-sol ? Quelles options avez-vous choisi pour en faire un lieu où vous vous sentez bien ?

L’upcycling, l’art du détournement ou l’économie circulaire.

juin 12, 2015 Aménager votre espace 2
L’upcycling, l’art du détournement ou l’économie circulaire.

L’upcycling, l’art du détournement ou l’économie circulaire.

J’ai voulu rédiger cet article suite à un projet de décoration et d’aménagement pour une cliente qui a acheté un appartement contemporain. Elle passait de la douceur d’une petite maison de campagne à une architecture cubique. Il nous fallait trouver une solution pour que la transition se fasse en douceur. La difficulté de ma cliente était de se séparer de certaines pièces qui étaient dans la famille depuis 2 générations. Lire la suite

Le merveilleux langage des couleurs.

juin 11, 2015 Aménager votre espace 0
Le merveilleux langage des couleurs.

 Le merveilleux langage des couleurs.

Chaque couleur est un langage. Inconsciemment, nous communiquons une partie de notre personnalité au travers de la couleur. Que ce soit par nos vêtements ou le choix chromatique de nos intérieurs. A leur tour, les couleurs peuvent influencer nos humeurs, changer les volumes d’un espace et sublimer un lieu. Experte, coloriste et passionnée, Ann Six, créatrice nous parle de son métier et de l’impact des couleurs sur nos capacités de concentration et d’apprentissage, notre créativité. Lire la suite