Une cuisine magique - Rénovation Décoration d'Intérieurs

Une cuisine magique

Une cuisine pas comme les autres à faire soi-même !  Originalité et petit prix assurés. Vous êtes partants ? On y va : on fait le meuble, la table et on habille un mur en pierre…..la totale. Dans cet article 1, nous vous expliquons la réalisation du meuble. Dans le numéro 2, celle de la table, puis dans le numéro 3, l’habillage du mur..

 

Promis, ce sera une cuisine magique…

 

 

C’est parti pour une opération magie et quelle fierté à la fin des travaux, à vos outils !

Préparons votre matériel : 

une scie sauteuse, une équerre métallique pour tracer, un crayon fin et une gomme, de la colle à bois, une perceuse avec une mèche à bois de 8, une mèche à béton de 6, quelques visses à bois de 40, quelques visses de 50 et des chevilles plastiques, un niveau. Pâte à bois. Papier de verre à bois fin.Cire incolore, une brosse à chiendent, un chiffon doux..  Des crémaillères en bois, de préférence en pin, de 25 mm environ, des planches de pin. Corniche en pin, selon modèle de votre choix, assez large.

Astuce : faites un croquis avec les cotes, en tenant compte de votre mur qui recevra le meuble. Primordial ! Et si vous tombez sur un vendeur sympa, il vous coupera gratuitement vos planches aux dimensions : résultat : gain de temps et découpe super nette et précise. Le truc : allez dans une surface spécialisée en début d’ après- midi de semaine, évitez le vendredi et le samedi.

Opération 1: si vos planches ne sont pas coupées, tracez les aux bonnes dimensions avec votre équerre et coupez les à l’aide de votre scie sauteuse. Un petit coup de papier de verre pour obtenir des angles nets et sans bavures.

Opération 2 : cirez toutes vos planches, et brossez les vivement avec la brosse à chiendent. Recommencez jusqu’à obtenir des planches d’aspect satiné. Puis passez un coup de chiffon doux pour faire briller.

Opération 3 : fixez les planches du fond, de préférence du sol au plafond . Largeur préconisée : entre 12 et  15 cm. Les poser côte à côte. 2 visses à 2 cm du sol, à 2 cm du plafond et plus ou moins au milieu, à hauteur d’une étagère afin qu’elles soient masquées. Pâte à bois pour les faire disparaître. Le mieux consiste à les fixer avec une visseuse électrique.

Opération 4 : vous aurez fait couper 2 planches de 25 cm de large sur la hauteur de votre pièce- Epaisseur 30 à 40 mm. Bloquez les entre sol et plafond.Placez la planche du sol et celle du plafond. (voir paragraphe ci-dessous).Sur chacun des côtés  ajoutez un tasseau au sol et au plafond ((25 x 25) . Vissez vos deux montants sur les tasseaux et dans la planche du sol et celle du plafond. Si votre meuble fait environ 2 mètres de large, prévoyez un montant intermédiaire, à 3 mètres de large 2 montants intermédiaires.

Opération 5 : les étagères – prévoyez les de un mètre de long maximum, de 2 cm d’épaisseur, pour pouvoir supporter du poids. Fixez vos crémaillères à la colle et avec quelques visses. Réalisez les encoches dans les étagères à la scie sauteuse.

Opération 6: étagère du bas et du haut : prévoyez une étagère de la même épaisseur que celle des montants. Si votre meuble va de mur à mur, l’étagère du bas permettra de bloquer les montants verticaux des extrémités. Par conséquent adaptez également la longueur du meuble à celle du mur, exactement. Idem pour le haut. Avant de mettre le meuble en place, percez les montants verticaux et mettez en place des chevilles en bois avec de la colle à bois. Si le meuble est plus court que le mur, pratiquez de même, mais vous pouvez procéder à cet assemblage en ayant mis le futur meuble en place.

Opération 7 : La corniche :  fixez là en dernier lieu avec de la colle à bois et des clous de type pointe tête homme, qui ont le mérite d’être invisibles. C’est la finition.

Variantes : Je suggère personnellement de monter votre meuble du sol au plafond. Plus facile à monter, davantage de rangement, en quelque sorte, que du bonheur. Et à mon sens un meilleur visuel.

Une option c’est de monter des blocs de béton cellulaire ou des carreaux de plâtre épaisseur 7 cm sur 85 cm de haut, sur une largeur de 50 cm et de disposer une plaque de zinc à l’horizontale. Naturellement la plaque de zinc est fixée sur une plaque de bois en copeaux pressés, mieux en latté chêne, plus cher mais plus résistant. Epaisseur 18 mm.Pour masquer l’épaisseur, prévoir une baguette. Très design? Modernité et aspect ancien et chaleureux.

Vous montez votre meuble étagères sur le ce plan en zinc et vous disposez donc d’un rebord de 25 à 30 cm. Utile!  En-dessous, aménagement selon votre choix. Vous pouvez remettre quelques étagères à l’identique et laisser des espaces libres pour ranger packs d’eau, poubelle et autres. Possibilité de rideaux en cretonne si vous souhaitez masquer la vue des casseroles.

Autre solution: créez des portes dans le même matériau. Il vous faudra juste prévoir des gonds et des serrures. Pas très compliqué !

Pour  avoir la largeur de planche nécessaire pour réaliser les portes, louez une machine (défonceuse) pour faire une rainure sur le bord de votre planche (1cm sur la hauteur), puis encollez vos planches, collez les les unes aux autres et mettez des serre-joints pendant une journée. Fixez vos gonds et vos serrures. Positionnez un encadrement sur les montants en béton cellulaire ou carreau de plâtre, et fixez vos portes. Pour fixer les encadrements, servez vous de chevilles en bois, à l’ancienne.

Voilà : vous avez détourné le concept d’ un meuble professionnel. C’est très tendance, moins cher que dans un magasin de meubles préfabriqués » et …plus solide. Design assuré.

 

ALORS, MAGIQUE ?

VOUS VOULEZ LA TABLE ASSORTIE ? FACILE – REPORTEZ NOUS A NOTRE ARTICLE SUIVANT. LES TABLES D’HÔTE C’EST SYMPA ET MODE. 

Vous avez aime cette idée?  Laissez nous vos commentaires et invitez vos amis à nous rejoindre sur notre blog.

Et n’oubliez pas : dans l’article suivant on vous explique comment créer la table.

A propos de Jean Luc Chamielec

Spécialiste de la rénovation et du droit de l'urbanisme, j'ai pour vocation de vous faire partager mon expertise et mes expériences et ainsi vous accompagner dans la réussite de vos projets immobiliers dans l’ancien.

2 réponses à Une cuisine magique

  1. Excellents conseils, nous voilà prêt pour entamer des travaux de transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*