L'entrée du bonheur

L’entrée du bonheur

En feng shui, art millénaire chinois, votre entrée est la bouche de votre lieu d’habitation. D’elle dépend la qualité du chi (énergie) qui circulera dans votre habitation. D’où l’importance de bien soigner votre entrée et de faire en sorte qu’elle se rapproche le plus possible d’une entrée du bonheur.

entree-du-bonheur

Choisissez une porte sûre et avenante pour une bonne convivialité. Elle doit être en bon état, ne pas grincer. Evitez de choisir une porte style porte-fenêtre ou alors avec un vitrage ne laissant pas passer les regards extérieurs.

Votre porte d’entrée doit être bien mise en évidence, avec votre nom, votre numéro, un paillasson propre et non usagé. Votre sonnette doit être en état de marche, investissez dans un joli carillon pour le plaisir de vos oreilles, mais aussi pour accueillir sereinement vos visiteurs. Décorez avec des plantes (toujours bien entretenue), des représentations symboliques. Attention à ne pas trop en mettre, votre porte doit rester aussi dégagée que possible pour que le passage entre l’extérieur et l’intérieur se fasse avec facilité et plaisir.

A aucun moment vos visiteurs ne doivent se poser la question d’où se situe votre entrée par rapport à la maison. Un chemin doit y conduire, même visuel. Imaginez un dallage, ou une série de décoration sur le même thème ou la même couleur.

Vous habitez en appartement ? Si votre porte se situe juste en face de l’escalier ou de l’ascenseur, vous risquez de vite être envahi par toutes les énergies montantes et descendantes de votre voisinage. Essayez d’installer un visuel vous en séparant, ne serait parfois que d’un discret carillon en cristal coupant les ondes dans l’angle de votre porte d’entrée.

Ne déposez jamais une poubelle à proximité de votre porte d’entrée, le chi entrant se trouverait ainsi chargé de leurs ondes négatives. Si le seul emplacement de votre poubelle est obligatoirement là (trottoir immédiat), alors essayez de trouver une solution pour séparer la porte de vos déchets, par un bac contenant un arbuste par exemple.

A l’intérieur, il est préférable de ne pas placer une porte immédiate de salle d’eau ou, pire, de toilettes, en face de votre porte d’entrée. Le chi disparaîtrait immédiatement par ces pièces d’évacuation. Si vous ne pouvez ni déplacer ces pièces, ni déplacer la porte, entourez l’intérieur de la porte d’un ruban rouge (un scotch rouge peut faire l’affaire) et tenez la porte bien fermée !

Si un escalier intérieur se trouve juste en face de votre porte d’entrée, votre chi va en emprunter la route. Et vos pièces de vie vont manquer d’énergie. Une astuce : placer soit une tenture, soit un vase, une potiche, au bas des escaliers. Ils barreront la route au chi.

Vous voulez emmener votre énergie au salon ? Guidez le chi par un visuel, une couleur ou des représentations communes entre l’entrée et le salon par exemple. Disposez un luminaire attirant l’œil vers le salon. Le chi ira aussi !

Selon l’orientation de votre porte d’entrée (nord, sud, ouest ou est), les opportunités de vie seront différentes. Je vous en parlerais dans un prochain article.

 

Avez-vous déjà envisagé votre entrée de cette façon ? Qu’en pensez-vous ?

Dîtes-le moi dans les commentaires

A propos de Marie St Roch

A l’aube de mon demi-siècle, mon parcours de vie m’a amenée à déménager très souvent. J’ai emménagé dans des endroits très divers, neufs comme anciens, et je m’y suis toujours sentie bien, « chez moi ». Je vous explique pourquoi et comment vous pouvez le faire vous aussi !

3 réponses à L’entrée du bonheur

  1. Bonjour Marie-Ange et merci pour cet article qui m’éclaire un peu sur notre fameuse porte d’entrée qui donne sur un escalier intérieur.
    J’ai essayé de mettre une tenture mais c’était très laid du fait que cet escalier est aussi ouvert sur la cuisine.
    Pour la potiche ou le vase, j’ai bien peur que cela gêne le passage. Peut-on mettre un carillon ?
    Belle journée à vous !
    Patricia

    • Marie Ange Belle

      Essayez, vous sentirez vite le résultat. Le but n’est pas d’attirer le chi, ce que fait un carillon. Un carillon est un activateur du chi. Le but de mettre un obstacle au bas des escaliers est d’empêcher le chi de prendre tout de suite ce chemin sans passer par les pièces à vivre de la maison. Si vous posez un carillon sur le haut de votre escalier, il va attirer le chi et non le repousser. Il suffit parfois de mettre des rideaux de chaque côté de la montée d’escalier, tenus par des embrases, pour créer une barrière sans pour autant que celle-ci en soit une pour vous. Vous trouverez des rideaux très fins, prenant peu de place. Si vous voulez et le pouvez, postez une petite photo de votre escalier. Cela m’éclairera peut-être sur ce que vous pouvez faire. Bonne journée Patricia

      • Merci Marie-Ange

        Je vous ai posté 2 photos de l’escalier en question sur la page Facebook. Je ne sais pas si ça va vous éclairer.
        Je comprends que le carillon peut attirer le Ki et que ce n’est pas une bonne solution.
        Bonne journée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*