Des astuces Feng Shui contre les Flèches - Rénovation Décoration d'Intérieurs

Des astuces Feng Shui contre les Flèches

Si vous vous intéressez au Feng Shui, vous avez forcément un jour entendu parler des flèches empoisonnées ou Shar Shi. Je vous propose dans cet article des astuces feng shui contre les flèches.

Pour les comprendre et les repérer dans vote maison, il faut revenir au principe du chi.

Le chi est l’énergie, bonne, qui circule dans votre intérieur. La pratique du Feng Shui vous permet de laisser libre ce chi d’entrer et de circuler tout en rondeur dans vos pièces, puis de ressortir, à l’image de l’univers qui n’est que circulation.

Hors, nos maisons sont envahies d’obstacles : meubles, plantes, murs, angles, poutres, objets de décoration…

Lorsque le chi rencontre des formes rondes, il glisse et contourne facilement. Cela devient plus compliqué lorsque le chi se brise sur des formes « pointues » ou d’angle. Il va alors se transformer en shar shi, une énergie négative et va décocher une flèche.

Je vous rassure, nous en avons tous dans nos maisons. Le but du Feng Shui est de vous apporter les conseils pour reconnaître puis contrer ces flèches afin que cette mauvaise énergie ne vienne pas sur vous.

En Feng shui, il est facile de reconnaître les flèches empoisonnées

Comme nous l’avons vu, elles sont formées par des angles. Un meuble aux angles droits, avec un plateau en biseau, une table carré ou rectangulaire, des étagères, forment des flèches.

Les plantes à feuilles pointues et les cactus sont porteurs de flèches.

Les poutres aux angles droits et les angles saillants des murs décochent également des flèches. Sur la photo, les pointes des flèches rouges vous indiquent ces fameux départs de shar shi.

Feng shui facile

Vous remarquerez que les assises sont hors flèches… sauf une : ils ont oubliés l’angle de la hotte ! Sauf si une guirlande lumineuse en fait le tour.

Astuces feng shui : des parades contre les flèches

Elles existent, heureusement ! Je dirais même que vous reconnaîtrez un expert Feng Shui à sa facilité de les reconnaître rapidement et de vous donner les conseils Feng Shui pour les désarmer.

Premièrement, vous ne laisserez pas une flèche se diriger vers la porte d’entrée, elle empêcherait le chi de pénétrer ou le transformerait en shar shi.

Deuxièmement, vous ne vous occuperez que des flèches qui vont en direction des habitants : emplacement des chaises, des fauteuils, du canapé, des lits. Aucune flèche ne devra viser un lieu où vous restez travailler, manger, lire, dormir.

Voici les parades que vous offrent les astuces Feng Shui.

Recouvrez les angles des étagères d’une guirlande lumineuse, d’une dentelle,  d’une décoration pour les casser.

Peignez des quarts de rond en bois de la couleur de vos murs et recouvrez-en les angles saillants afin de les arrondir. Je vous assure que personne ne le remarquera.

Adoucissez les angles des poutres en les ponçant pour les arrondir ou peignez les poutres dans la couleur de votre plafond.

Les plantes Feng Shui aux feuilles arrondis pourront atténuer l’effet d’un angle. Soit en les disposant devant l’angle d’un mur, soit en les disposant retombantes le long de l’angle d’un meuble. Choisissez toujours des feuillages rond ou oblongues. Gardez les plantes aux feuilles acérées et les cactus pour un endroit où la communication n’a pas son importance ou si vous avez besoin d’activer le Feu !

Enfin, si vous pouvez couvrir de rideaux vos étagères, vous aurez là une bonne solution. Certains disposeront des miroirs pakua, des carillons et des cristaux, mais soyez prudent quand à leurs effets. Il faut être sûr de les placer dans un endroit de bonnes énergies car ce sont aussi des activateurs.

Sachez que rien ne vous empêche de faire des essais. Soyez juste attentif à ce qui se passe dans votre vie : profession, santé, famille. Si les réactions sont négatives, posez vous la question des flèches et remédiez-y en suivant les quelques conseils que je vous ai donné.

Si vous connaissez d’autres solutions, surtout, n’hésitez pas à nous les partager en commentaires.

A propos de Marie St Roch

A l’aube de mon demi-siècle, mon parcours de vie m’a amenée à déménager très souvent. J’ai emménagé dans des endroits très divers, neufs comme anciens, et je m’y suis toujours sentie bien, « chez moi ». Je vous explique pourquoi et comment vous pouvez le faire vous aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*