Bien choisir son chauffage

Bien choisir son chauffage dans une ancienne maison rénovée

Il existe aujourd’hui tellement de types de chauffage qu’il est difficile d’y voir clair. La rénovation d’une maison est l’occasion de bien choisir son chauffage et en installer un qui soit rentable. Petit tour d’horizon des solutions possibles à mettre en œuvre lors de la rénovation d’une maison.

Chauffage électrique :

Économique à l’achat, il revient cher à l’utilisation. L’électricité voit son tarif augmenter de plus en plus au fur et à mesure que sa production devient contraignante.

Convecteur électrique : facile d’entretien et à l’usage, il peut être réglé dans chaque pièce en fonction de son utilisation. Cependant, la sensation de froid au sol est augmentée par le fait que la chaleur monte et que les résistances du convecteur chauffent l’air à proximité de son installation.

Radiateur à inertie : ce radiateur est plus cher à l’achat mais permet de faire de sensibles économies d’électricité, dues à son inertie. La chaleur est plus douce et mieux répartie. Elle peut d’ailleurs être contrôlée par des systèmes « intelligents » comme les détecteurs de présence. Par contre, il faut prêter attention à la qualité du matériel mis en place car il est difficile de réparer ce type de radiateur.

Radiateur à accumulation : ce radiateur permet de stocker la chaleur (lors d’une chauffe la nuit en heures creuses par exemple) et de la rediffuser progressivement dans l’habitat dans les heures suivantes (en journée). Son principal inconvénient est qu’il met du temps à se mettre en chauffe.

Chauffage placé au mur, dans les plinthes ou au sol, aujourd’hui, beaucoup de solutions sont offertes pour optimiser la place qu’il était nécessaire pour des radiateurs électriques il y a quelques années.

 

Chauffage au bois :

L’utilisation de la biomasse voit son succès grandir au fur et à mesure des années et de l’augmentation du prix de l’électricité. Ce mode de chauffage convient surtout aux personnes pouvant manipuler du bois régulièrement et possédant un lieu de stockage.

Cheminée insert : si votre maison possède déjà une cheminée (cas de nombreuses maisons anciennes), il sera possible d’y mettre un insert. Cela permettra de récupérer la chaleur produite par le bois et de la rediffuser dans l’habitat.

Poêle à bois ou à granulés : ces solutions de chauffage sont de plus en plus performantes. Elles seront très rentables à condition que votre habitat soit compact et que vous puissiez laisser ouvertes toutes les portes pour que la chaleur se répartisse dans toutes les pièces de la maison. Vous pourrez choisir entre un poêle à bois classique ou un poêle à granulés qui s’autoalimente et que l’on peut programmer. Bien sûr, le coût d’achat et d’installation variera en fonction du choix des options.

 

Chauffage aux énergies renouvelables :

La mise en place d’un chauffage de ce type ne sera possible que si la bâtisse rénovée le permet. En effet, il s’agit généralement d’assez gros chantiers de mise en œuvre…

Pompe à chaleur : chère à l’achat, sa mise en place doit être réalisée par un professionnel afin de ne pas risquer de gros inconvénients, entre autres, sonores. Son avantage principal est qu’elle restitue quasiment toutes les calories qu’elle puise dans l’air ou dans l’eau (pompe à chaleur air-air ou air-eau).

Chauffage solaire : le soleil est certes une énergie renouvelable qui ne pollue pas, mais il ne faut pas oublier que, pour fabriquer les panneaux en eux-mêmes, il a fallut trouver des composants assez rares dont l’extraction est polluante. Pour mettre en place ce type de chauffage, il vous faudra posséder une grande surface pour pouvoir apposer les panneaux (un toit orienté sud par exemple) et avoir conscience que plus vous habiterez dans le sud, plus votre installation sera rentable.

 

D’autres alternatives existent également mais les principales ont été ici présentées. Toutefois, n’oubliez pas que la base d’un bon chauffage est avant tout une bonne isolation !

Dites-nous dans les commentaires quelle option vous préférez !

A Bientôt

Blandine FAURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*