l'ordre des travaux - Rénovation Décoration d'Intérieurs

l’ordre des travaux

Rénover toute une maison, cela ne s’improvise pas. Vous avez fait vos plans, vos devis. Mais dans quel ordre allez vous réaliser vos travaux ? Commençons par l’extérieur (1 e partie). Quelques trucs et astuces pour bien organiser l’ordre des travaux

Dans quel ordre réaliser vos travaux : un casse-tête ? Voici quelques astuces : suivez le guide.

Nous évoquerons tout d’abord l’ordre des travaux extérieurs

ETAPE 1 :ON MET A NU:  Il convient d’éliminer tout ce qui doit disparaître. Donc pièce par pièce, faites le point de vos démolitions, de ce qui doit être arraché, supprimé, dedans comme dehors.Cela s’organise : Si vous avez une grosse démolition de maçonnerie, prévoyez une benne, voire une goulotte si cette démolition se fait en étage. Cela a naturellement un prix, mais j’attire votre attention sur les fausses économies. Evacuer quelques tonnes de gravas, cela ne se fait pas avec le coffre de votre voiture : prenez soin de vos amortisseurs, voir devotre train arrière. Sans compter le temps nécessaire.

Si vous supprimez d’anciens radiateurs ou éléments métalliques, appelez un ferrailleur, ou si vous avez une vieille camionnette allez vendre le tout, notamment le cuivre, chez un récupérateur. Le fer se vend à environ 120 euros la tonne, le zinc, le plomb et le cuivre se vendent beaucoup plus cher.

Faites le tour pièce par pièce.  Procédez à un tri : par exemple, ne mélanger pas le plâtre avec les autres matériaux, les déchetteries exigeront qu’il soit traité à part.

ETAPE 2 : LE TOIT

Traiter la toiture, c’estassurer l’étanchéité de votre maison. Donc question à voir en priorité. Faites le bilan de l’état de vos tuiles, du lattage, de la charpente.

Avez-vous un film de protection ? Cela ne se faisait pas il y 40 ou 50 ans. Ceci étant dit, on ne s’enflamme pas : il peut parfois suffire de changer quelques chevrons. Méfiez vous de ces « Messieurs catastrophes » qui vous expliquent que rien ne va plus.

Vérifiez déjà si votre toiture fait « le ventre » ou non et après une forte pluie regardez s’il y a des traces d’humidité sur le sol ou non.

Contrôlez aussi les gouttières et descentes d’eau. Enfin,assurez vous du bon état des rives. ( planches,ardoises, zinguerie ou tuile de rive).

ETAPE 3 :LES EVACUATIONS

Prévoyez un regard au pied des descentes d’eau pluviale. C’est une sécurité à peu de frais. Les eaux usées sont collectées dans un réseau séparé dans la majorité des cas (on parle de réseau séparatif). Là aussi un regard à la sortie de la maison et en limite de propriété sont les bienvenus, notamment en cas de bouchon. Et si vous devezprendre un virage, prévoyez un regard supplémentaire. Un regard béton de 40 x 40 est peu onéreux et peut permettre d’éviter bien des désagréments et des frais. Les tuyaux seront en PVC, avec une pente de 1 %, c’est à dire un centimètre par mètre. Faites un plan avec l’implantation de vos réseaux, cela vous sera utile bien plus tard ou en cas de vente de votre maison. C’est un plus pour l’acquéreur.

Pensez récupérateurs d’eau sur vos descentes d’eau pluviale . c’est écolo et économique, pratique.

ETAPE 4.: PORTAIL : Nous reviendrons sur cette question. Toutefois, si vous posez un nouveau portail, installez vos poteaux sur des fondations importantes et profondes ( 40×40 et 80 cm de profondeur). En effet, selon la nature de votre sol, le moindre mouvement de vos poteaux empêchera votre portail de fermer correctement et vous n’aurez pas de solution. Amenez l’électricité jusqu’au portail  (peut-être souhaiterez vous l’électrifier un jour- dans tous les cas vous aurez besoin d’une gâche)

ETAPE  5 : HORS GEL : Si vous prévoyez d’ajouter un morceau de bâti, fut-ce une véranda, vérifiez la profondeur du hors gel dans votre secteur. Vos fondations doivent descendre en-dessous de cette profondeur pour éviter tout glissement. En Moselle par exemple, il faut descendre à 80 cm.

ETAPE 6 : MENUISERIES EXTERIEURES : si vous avez décidé de changer portes et fenêtres, réalisez ces travaux dés les travaux de toiture terminés. En démontant l’existant, vous aurez forcément de la plâtrerie abîmée à l’intérieur et peut être quelques écailles sur le crépi.

Faites aussi votre choix en matière de volets (persiennes, volets roulants).

Pensez à les électrifier.

 ETAPE 7 : PREVOYEZ L’AVENIR : il y a des travaux que vous ne réaliserez pas de suite. Toutefois, à peu de frais, facilitez vous la tâche pour demain.

Par exemple, amenez l’électricité en différents points de votre jardin. Pour l’enterrer, 3 fils en 1,5 et 2,5 carré sous gaine, celles-ci logées dans un tube de 32 mm en PVC vous facilitera la vie plus tard. Objectif ? lumière et prises de courant.

Amenez aussi de l’eau : facile, pas cher en P.E.R.,et tellement mieux que les arrosoirs ou les tuyaux d’arrosage.

ETAPE 8  CREPI : vous avez traité toiture, menuiseries extérieures et préparé l’environnement extérieur. Naturellement, l’heure est venue de traiter l’enveloppe, c’est à dire le cube avec un crépi ou un enduit.

Pensez protection, notamment des menuiseries, pendant cette phase de travail.

VOILA POUR LA PHASE EXTERIEUR.  DANS NOTRE PROCHAIN ARTICLE, NOUS EVOQUERONS LA LOGIQUE DES TRAVAUX A L’ INTERIEUR. VOUS COMPRENEZ QUE LA DEMOLITION SE FASSE D’ENTREE DE JEU, POUR EVITER D’ABIMER L’EXTERIEUR.

 

Des questions, des remarques, n’hésitez pas à nous consulter et à nous laisser vos commentaires, en toute amitié.

A bientôt. La suite de cet article dans quelques jours…

 

A propos de Jean Luc Chamielec

Spécialiste de la rénovation et du droit de l'urbanisme, j'ai pour vocation de vous faire partager mon expertise et mes expériences et ainsi vous accompagner dans la réussite de vos projets immobiliers dans l’ancien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*