organiser son chantier - Rénovation Décoration d'Intérieurs

organiser son chantier

vous rénovez votre maison de fond en comble!Cela ne s’improvise pas. Un peu d’organisation permettra de gagner du temps et d’éviter les malentendus

voici quelques conseils: un chantier, cela s’organise!LIRE LA SUITE

1- ORGANISEZ UN « MEETING POINT »

voici quelques conseils pour organiser votre chantier !

je suggère de prendre une pièce, de préférence au rez de chaussée, et dans laquelle il y aura peu ou le moins de travaux. Si possible mettez y une vieille table et 3 ou 4 chaises.

achetez un rouleau de nappe de papier et coupez des morceaux d’un mètre de long, fixez les au mur avec des punaises, cela permettra de communiquer.Numérotez vos panneaux.

Panneau 1: souhaitez la bienvenue aux artisans et entreprises. Cela ne mange pas de pain et génère du respect . Rappelez vos coordonnées (tel, mail…)

Panneau 2 : rappelez que le chantier doit être balayé chaque soir, les outils nettoyés et rangés. Les emballages vides doivent être mis dans une poubelle.

Panneau 3 : précisez que vous souhaitez un travail de qualité et que l’on gagne du temps à prendre 5 minutes de plus pour réaliser un travail de qualité plutôt que de devoir recommencer.

Panneau 4 : Faites la liste des travaux qui seront réalisés, l’ordre de ceux-ci.En prenant une marge de sécurité, donnez un planning.

Si vous réalisez plusieurs appartements dans un immeuble, commencez de préférence par le niveau le plus haut.

Panneau 5 : affichez les plans, avec des cotes.

Panneau 6 : précisez vos souhaits et exigences, pièce par pièce, pour chaque appartement. Instructions précises et claires de rigueur.

Au besoin, dans telle ou telle pièce, mettez un panneau pour préciser un ou l’autre point.

Ces quelques règles d’organisation permettent d’éviter bien des déconvenues.

Pour évitez les mauvaises surprises, passez au moins une fois par jour sur votre chantier : cela c’est 25 ans d’expérience qui le dicte.

Et si quelque chose ne correspond pas à votre souhait, dites le de suite, avec un  peu d’humour. Dans le bâtiment , les « gars » sont parfois un peu rustiques, alors évitez de les braquer, tout en étant ferme.

Tout en étant gentil, il y a un adage : qui commande paie, qui paie commande.

Notez un maximum d’informations car les écrits restent, et cela permet d’éviter la mauvaise foi.

Cela fait aussi partie de l’organisation.

Dernier principe : essayez de faire un point de l’avancement de votre chantier une fois par semaine à jour fixe : quantifiez le travail réalisé. Si vous travaillez avec des auto-entrepreneurs ou de petits artisans, demandez leur de vous établir de suite une facture manuscrite pour ce qui a été réalisé, et payez les à hauteur de 90%, par chèque.

Il y a ici 2 règles : ils sont tous toujours à court de cash, donc cela va les encourager. Par contre soyez toujours débiteur, jusqu’à la fin de leur chantier.

Bon courage!

Mercide me dire le retour de votre expérience.

A propos de Jean Luc Chamielec

Spécialiste de la rénovation et du droit de l'urbanisme, j'ai pour vocation de vous faire partager mon expertise et mes expériences et ainsi vous accompagner dans la réussite de vos projets immobiliers dans l’ancien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*