peindre des poutres

Peindre des poutres

Donnez du caractère à votre maison : découvrez comment peindre des poutres  et mettre votre plafond en valeur. Voici quelques conseils techniques simples, mais aussi des idées de décoration : simplicité, charme ou originalité, selon votre personnalité.

 

poutres1

 

Les clés du succès : aspect technique puis aspect décoration

Comment découvrir vos poutres ?

Vous avez une maison ancienne, antérieure aux années 50, et vous vous demandez si vous avez des poutres au plafond à mettre en valeur. A l’exception des régions sidérurgiques ou l’on utilisait parfois des poutrelles métalliques, il y a fort à parier que dans votre cas vous ayez des poutres, masquées par un lattis et du plâtre. Montez à l’étage, sautez sur le sol : si cela résonne, vous avez des poutres. Dans une pièce du rez de chaussée faites alors un trou dans le plafond, à 20 cm du mur avec un marteau et un ciseau à bois et vous en aurez alors la certitude.

Peindre ses poutres, c’est créer une ambiance particulière et personnelle.

1er travail : mettre vos poutres à nu 

Armez- vous d’un pied de biche et d’un marteau et descendez le lattis.
(lattis : bois recouvert de plâtre) Attention : poussière assurée ! Vous aurez également des lattes de 27 x 40 à supprimer. Prévoyez de quoi évacuer.
Parfois vous aurez une invasion de puces qui se logent dans le bois sec.
Remède : achetez un fumigène chez un droguiste, ouvrez le dans la pièce, fermez les portes et laissez agir une demi journée, puis aérez largement.

Il y aura sans doute des résidus de plâtre sur les poutres : supprimez le gros à l’aide d’un ciseau à bois et d’un marteau. Retirez les clous avec une tenaille.

Mettez un masque sur le nez et des lunettes de travail, munissez vous d’une ponceuse avec du papier de verre gros grain et poncez la totalité des poutres afin qu’elles soient propres.

Travail ingrat et long mais indispensable.

Sur des poutres de charpente : ne soyez pas inquiet si celles-ci ont pris un tant soit peu l’eau au fil du temps. Avec votre ciseau à bois, faites tomber ce qui est friable. S’il y a une espèce de poudre fine, prenez une brosse métallique et brossez sévèrement pour faire disparaître celle-ci. Mais cela ne veut pas dire danger, sauf dans les régions ou les thermites sévissent. Dans ce cas, vérifiez si les poutres ne se transpercent pas complètement , par exemple en enfonçant un tournevis au milieu. Si la charpente est ancienne vous passerez alors un produit de type xylophène à titre de traitement, ce au pinceau, et laissez bien sécher. Attention odeur forte garantie. Donc faites cela aux beaux jours et aérez.

poutres2

On peut peindre le plafond entre les poutres et mettre celles-ci en blanc : très élégant !

 

La phase déco : le moment plaisir dans le fait de peindre ses poutres

Vos poutres sont prêtes à être « décorées ».

Plusieurs hypothèses :

-la plus simple, peignez les avec du blanc mat à plafond mono couche de qualité, car le bois absorbe. Simple et joli. Et économique.

– plus sophistiqué, choisissez une couleur, mate ou brillante. Prenez une peinture glycérophtalique, car le bois absorbe. Osez la couleur : le gris clair est élégant, le rouge donne du caractère, le bleu roi est « fort ». Assortissez à un élément de la pièce : doubles rideaux, tissu d’un salon…

-progressons dans la subtilité : si vous êtes patient et si vous avez la main sûre, munissez vous d’un pinceau de type « petit gris » (magasins de loisirs créatifs) et tirez un trait tout au long de votre poutre soit dans une nuance plus foncée, soit dans une couleur assortie. Effet garanti !

– le nec plus ultra : achetez un pochoir dans un magasin spécialisé et venez peindre un dessin ou décor sur votre poutre après application de la peinture unie.
Attention : fixez le de manière ferme et laissez sécher parfaitement avant de le décoller pour continuer plus loin afin éviter les bavures.

charmant et distingué : sur les poutres du plafond de votre cuisine, écrivez le nom de vos plats préférés, ou une phrase de Rabelais . Dans la chambre de vote petite fille, recopiez quelques vers d’un joli poème (une poutre sur deux)
Rare et raffiné ! Vous trouverez des pochoirs reprenant les lettres de l’alphabet dans les magasins de loisirs créatifs.

Peindre ses poutres, c’est se démarquer, c’est mettre en avant sa personnalité, créer une ambiance. A vos pinceaux !

Cela sort de l’ordinaire, n’est-ce pas ? Qu’en pensez-vous ? Merci de nous laisser vos commentaires

A propos de Jean Luc Chamielec

Spécialiste de la rénovation et du droit de l'urbanisme, j'ai pour vocation de vous faire partager mon expertise et mes expériences et ainsi vous accompagner dans la réussite de vos projets immobiliers dans l’ancien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*